Bonne surprise dans les comptes régionaux : le PIB réel wallon à 1,9%

Ce début février, l’Institut des Comptes Nationaux (ICN) a publié les dernières informations officielles sur l’état de santé de l’économie des régions. Et quoi de mieux de commencer cette année par une belle surprise dans les résultats des comptes régionaux 2016 : la croissance du PIB réel wallon devance celui de la Zone Euro et se trouve au même niveau la croissance du PIB allemand pour l’année 2016.

Selon les calculs de l’UWE sur base de la publication des comptes régionaux par l’ICN, la croissance économique de la Wallonie devrait s’établir à 1,9% en 2016.  La croissance du PIB réel de la Flandre devrait être de 1,4% et celle de Bruxelles de 1,1%. Depuis les 10 dernières années, c’est la 3e fois que la Wallonie connaît une croissance plus soutenue que la Flandre.

L’accélération de la croissance en 2016 est due à un effet de rattrapage après une croissance décevante de 0,9% en 2015 mais également à la contribution notable des services publics [Administration publique (+0,22%), enseignement (+0,31%), activités pour la santé humaine (+0,15%) et hébergement médico-social (+0,11%)), des services marchands  (Activités financières et d’assurance (+0,21%), R&D scientifiques(+0,16%), Activités informatiques (+0,13%) et l’intérim (+0,14%)] et de l’industrie pharmaceutique (+0,37%) à la croissance réelle comme nous pouvons le voir sur la figure 2. Notons que le reste de l’industrie manufacturière contribue négativement à croissance réelle.

Conclusion

Les différents résultats des comptes régionaux sont encourageants pour la Wallonie. La Région wallonne ayant moins bien résisté à la crise des dettes souveraines de 2011-2012, a connu une reprise assez lente. Avec une croissance estimée à 1,9% pour 2016, la Wallonie semble enfin être sur de bons rails. Nous sommes aussi assez optimistes pour les résultats 2017 et 2018 sachant que les résultats de nos dernières enquêtes auprès des entrepreneurs wallons lors des deux derniers «Points Conjoncturels» (octobre 2017 et mars 2018) étaient bien orientés. Nous vous donnons donc rendez-vous en octobre 2018 pour, espérons-le, confirmer une nouvelle fois le retour à une bonne santé économique de notre région.